Tout l'immobilier du tourisme et des loisirs en France

Hôtels, restaurants, gîtes, villages vacances, terrains

Service de recherche 100% gratuit

Les gîtes de France surfent sur la vague du tourisme collaboratif

En 2017, l’Observatoire Mondial du Tourisme (OMT) a annoncé une bascule après la crise nationale induite par les évènements terroristes (Charlie Hebdo, le Bataclan, Nice, la tentative d'attaque dans le Thalys) renforcés par une météorologie peu favorable et des mouvements sociaux handicapants lourdement les transports.

Depuis deux ans, la tendance est de nouveau à la hausse ! La France garde ainsi sa position de première destination internationale (avec +6 % de visiteurs 2017 / +7% moyenne mondiale – Etude In Extenso).

Le retour de la clientèle étrangère sur les hôtels en région est une bonne chose mais le succès fulgurant d’AirBnB bénéficie surtout aux offres d’hébergement chez l’habitant.

Avec une augmentation de 7% de leur chiffre d’affaires, ce sont les propriétaires de gîtes et chambres d’hôtes qui bénéficient pleinement de la reprise croissance observée depuis 2017 dans le domaine du tourisme.

Qui sont les acteurs du marché de l’hébergement chez l’habitant?

Les chambres d’hôtes :

En 2018, on dénombre 60.000 chambres d’hôtes (2.6 chambres en moyenne par maison d’hôtes). Comparé au marché global, ces établissements ne représentent que 2% du nombre de lits global, bien derrière l’hôtellerie classique et les villages de vacances.

Le taux d’occupation d’une chambre d’hôtes est de 30% en moyenne (110 jours par an). Il varie fortement en fonction de la localisation et de la durée d’ouverture, beaucoup de gestionnaires n’étant actifs qu’en saison.

Le prix moyen est de 86€ par nuitée pour un couple, hors taxes de séjour, petit déjeuner inclus. Quand une table d’hôtes est proposée en plus, le prix moyen tourne autour de 24€ par personne.

Ce type d’affaire génère généralement 30.000 € de chiffre d’affaires annuel, de quoi faire vivre une personne.

40% des chambres d’hôtes sont labellisées, les principales références dans ce domaine sont (Gîtes de France, Clévacances, Accueil Paysan, Fleurs de Soleil, Bienvenue au château, Bienvenue à la ferme, Chambres d’hôtes Référence)

Quelques chambres d'hôtes à vendre:
Chambre d'hôtes / restaurant à vendre en Savoie Maison de maître à vendre dans l'Oise Chambre d'hôtes à vendre en Ariège
Description: Chambre d'hôtes 3 étoiles à vendre en Savoie, 6 chambres, salle de restauration, bar, grande terrasse, longement de fonction. Description: Chambre d'hôtes à vendre dans l'Oise, 3 chambres, jardin, atelier d'artiste, grange, cave voutée, logement de fonction. Description: Chambre d'hôtes à vendre en Ariège, 9 chambres, 2 cuisines, piscine en marbre, salle de cinéma, logement de fonction.
Prix de vente: 1.052.800€ Prix de vente: 740.000€ Prix de vente: 580.000€

 

Les gîtes (ou meublés de tourisme)

A la différence des chambres d’hôtes, les gîtes sont des bâtiments entiers généralement loués à la semaine.

Si l’on compte les établissements totalement dédiés au tourisme, on compte environ 90.000 gîtes en France. Cependant avec l’uberisation de la profession, incluant la mise à disposition ponctuelles des résidences principales (Ex : AirBnB) se sont plus de 700.000 offres qui se retrouvent sur le marché !

Le taux d’occupation d’un meublé de tourisme est de 30% en moyenne quand il s’agit de sa destination principale. Cette donnée n’a cependant pas de sens pour les locations ponctuelles des résidences principales via AirBnB.

Quelques gîtes à vendre:
Gîte à vendre en Savoie Gîte à vendre dans l'Oise Gîte à vendre dans l'Oise
Description: Propriété de 2 gîtes et 2 chambres d'gôtes à vendre en Savoie, salle à manger, logement de fonction. Description: Gîte à vendre dans l'Oise, 1 chambre, salon avec couchage, salle d'eau, cuisine, logement de fonction. Description: Propriété de 15 chambres avec gîtes, cabanes aménagées, chambres d'hôtes et logement de fonction.
Prix de vente: 618.000€ Prix de vente: Vendu Prix de vente: 1.350.000€

Pourquoi ouvrir un gîte plutôt qu’un hôtel?

A la différence de la capitale et des principales métropoles régionales, le milieu rural observe depuis plusieurs années un recul systématique de sa fréquentation hotellière. MKG a déploré 819 fermetures en 2017 (25.303 chambres) dont 684 hôtels indépendants en milieu rural. Reprendre un hôtel rural en 2019 reste une opération risquée, difficilement abordable pour un entrepreneur sans expérience.

D’un autre côté, le marché de la maison d’hôtes arrive à se stabiliser et affiche autant d’ouvertures que de fermetures. Après une phase de croissance impulsée dans les années 2000, ce segment offre aujourd’hui de belles opportunités de reprise, notamment pour des questions de départ à la retraite sans possibilité de transmission familiale.

Le principal avantage des gîtes / maisons d’hôtes réside dans le faible investissement initial nécessaire pour lancer un projet. On trouve des solutions d’hébergement légères chez les principaux revendeurs à partir de 6.000 € pour 10m² (compter plutôt 40.000 € pour un produit plus spacieux et bien équipé ~30/40 m²). Il est donc possible d’aménager un ensemble de 5 lots sur un terrain préalablement acquis avec un budget de 35.000 € seulement.

Exemple de revendeur : www.nordichouse.fr

Pour ce qui est de l’acquisition de biens en dur, l’offre est très dépendante du secteur géographique et de l’état général du bien. Il faut cependant garder en tête que les normes liées à l’hôtellerie n’étant pas applicable pour les structures qui reçoivent moins de 15 personnes, des travaux de rafraîchissement peuvent suffire à remettre un bien sur le marché.

Vous souhaitez lancer un projet touristique et disposez d’un budget limité ? Consultez nos offres sur www.projet-tourisme.com ou contactez-nous directement pour identifier les offres qui correspondent à votre profil.

Sources :

Pourquoi ouvrir un gîte plutôt qu’un hôtel?

LE BLOG DES EXPERTS

Vous êtes une entreprise

Nos solutions dans votre recherche d'un nouveau site d'implantation.

Parcs d'Activités et locaux